Non classé

Troisième étape – Chapitre 2

Dans ce chapitre, je ne sais pas dire si je l’ai aimé ou pas: il n’y a eu rien de d’extraordinaire à part les histoires de Hari le pécheur et les remarques de Bjorn à propos des mémoires de son père (que j’aie trouvées très marrantes d’ailleurs), que se situe dans la page 17 de la ligne 26 jusqu’à la ligne 2 de la page 18, et Gunnar qui faisait le poireau(illustration de la page 18, mais j’ai pas aimé du tout l’accusation de Drumm bien trop précipitée à propos de Dizir(qui , lui, se situe la ligne 14 de la page 20) et raciale (on n’accuse pas un arabe de terroriste juste parce qu’il était dans les lieux de l’attentat). 
Et je pense qu’il y aura une lutte entre Dizir et Drumm dans le futur.
Je m’identifie en Hari le pêcheur et dans la petite souer de Bjorn car moi aussi j’aime bien écouter et  raconter des comptes de fées, mais je n’approuve pas la remarque de Gunnar à propos des comptes de fée ( un compte n’et pas seulement uncompte , mais aussi un récit qui nous permet de rêver et de d’avoir de l’espérance dans des situations désespérées) et l’accusation de Drumm et la discrimination qu’il éprouve envers Dizir.

Midimedieval |
Radiopoilu |
Sarcophage, une tragédie de... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Spy2900
| Les Histoires du Maquis
| Histoire à Nieuil l'Es...